« Vous avez dit Impact? » #6/6 : Safaricom

3 min à 1 juin 21

L’intégration sociale grâce à des solutions mobiles innovantes

Safaricom est une société de télécommunications kenyane qui fournit des services de télécommunications intégrés, notamment la téléphonie mobile et fixe, les données et l’internet. 

Elle a réussi à considérablement améliorer l’utilisation des données et des services mobiles, au point que le Kenya est aujourd’hui l’un des pays les mieux connectés d’Afrique.

Safaricom possède également le plus grand système de paiement mobile en Afrique, appelé M-Pesa. M-Pesa, qui combine le mot swahili pour argent, « pesa » et le « M » de mobile, est né au Kenya comme une alternative téléphonique aux agences bancaires physiques. Le service a été lancé en 2007 par Vodafone et Safaricom, après l’obtention d’une subvention du Département du Développement International du Royaume-Uni. L’initiative a été créée pour soutenir les projets en faveur de l’intégration financière au niveau mondial. Vodafone et Safaricom avaient initialement sollicité cette subvention pour créer un service de microfinance par téléphone mobile pour les Kenyans des zones rurales. Cela leur aurait permis d’emprunter et de rembourser de l’argent sans avoir à se rendre dans des banques physiques parfois distantes de dizaines, voire de centaines de kilomètres.

Ce service bon marché et facile à utiliser a évolué depuis son lancement et constitue désormais un moyen efficace d’emprunter de l’argent, d’effectuer des transactions et donc de faire tourner l’économie. M-Pesa est également un moteur essentiel de l’intégration sociale, puisque des personnes qui, normalement, ne pourraient pas ouvrir de compte bancaire ou présenter un historique de crédit, peuvent désormais effectuer des transactions à l’aide de leur téléphone portable. Par conséquent, Safaricom génère un double impact sur le plan social, en investissant dans les infrastructures pour permettre une plus grande couverture de la téléphonie mobile, tout en favorisant l’intégration financière grâce à son activité de paiement.

Safaricom exploite également ses différents réseaux et services de manière innovante et positive pour les communautés mal desservies. Par exemple, M-Tiba (pour « Soins de santé » et Mobile) vise à améliorer l’accès à des services de santé de qualité et abordables, en fournissant une solution de paiement des soins de santé au moyen d’un porte-monnaie électronique qui permet à ses 4,7 millions d’utilisateurs actuels d’économiser sur les dépenses de santé. Safari Smart, quant à elle, est une plate-forme de surveillance des maladies et des épidémies qui permet aux voyageurs de recevoir des alertes sur les risques d’infection. Safaricom favorise l’accès à l’information et à la communication, ainsi que l’intégration financière, dans un pays africain en pleine croissance, et cherche maintenant à faire de même en dehors de ses frontières.

En bref:

  • Principal ODD* des Nations Unies #9: Industrie, innovation et infrastructure
  • Nationalité : Kenyane
  • Leader du marché au Kenya
  • Contribue largement à l’intégration sociale
  • Sa mission :  « transformer les vies et de contribuer à un mode de vie durable au Kenya »
  • Pour y parvenir, elle s’est engagée à gérer ses activités de manière responsable et éthique
  • Touche plus de 35 millions de personnes au Kenya
  • A équipé 300 000 foyers de la fibre
  • Plates-formes pour fournir des services de santé, d’alimentation et autres aux communautés mal desservies
  • Environ 5 000 sites au Kenya

M&G (Lux) Positive Impact Fund invests in Safaricom. 

 

*ODD = Objectifs de Développement Durable des Nations Unies. Veuillez noter que, bien que nous soutenions les ODD des Nations unies, nous ne sommes pas associés à l'ONU et nos fonds ne sont pas approuvés par eux.

Toutes les données de l'entreprise proviennent de Safaricom. Les chiffres indiqués sont les derniers disponibles selon les publications de l'entreprise, en date de janvier 2021.

 

Pour en savoir plus sur le fonds M&G (Lux) Positive Impact Fund, visitez la page dédiée au fonds.

La valeur des investissements peut fluctuer et ainsi faire baisser ou augmenter la valeur liquidative des fonds. Vous pouvez donc ne pas récupérer votre placement d'origine.

Aperçus connexes