Les infrastructures, un élément stratégique de notre société moderne

M&G (Lux) Global Listed Infrastructure Fund

Veuillez consulter notre glossaire pour plus d'informations sur les termes financiers utilisés.

Pourquoi investir dans les infrastructures ?

Les infrastructures occupent une place importante dans la société moderne, constituant les piliers de l’économie mondiale. C’est pourquoi nous pensons que les flux de trésorerie potentiellement stables et en croissance régulière générés par la classe d’actifs ont un rôle tout aussi important à jouer dans les portefeuilles des investisseurs.

Nous dépendons au quotidien des infrastructures sans en avoir conscience. Du matin, lorsque nous consultons nos appels téléphoniques ou prenons une douche, jusqu’au soir quand nous regardons un film.

Que sont les infrastructures ?

Les infrastructures désignent les actifs associés à la prestation de services essentiels au fonctionnement sûr et prospère de la société dans son ensemble. Il s’agit d’actifs physiques que nous utilisons au quotidien : services publics nous approvisionnant en énergie ou en eau, péages et autoroutes que nous empruntons pour nous déplacer, etc.

Ces activités présentent généralement les caractéristiques suivantes : 

  • Il s’agit d’actifs possédant une longue durée de vie et régis par des contrats à long terme
  • Ils génèrent des revenus indexés sur l’inflation
  • Ils génèrent des flux de trésorerie stables et croissants

Le caractère assez prévisible de ces flux de trésorerie convient parfaitement aux investisseurs de long terme en quête d’une source potentielle de revenus fiable et en hausse, dont la valorisation est adossée à des actifs physiques.

La valeur et les revenus générés par l’actif du fonds fluctueront à la hausse comme à la baisse. Ainsi, la valeur de votre investissement pourra aussi bien baisser qu’augmenter. Rien ne garantit que le fonds atteindra son objectif et il est possible que vous ne récupériez pas la totalité de votre investissement initial.

Que sont les infrastructures cotées ?

Traditionnellement, seuls les investisseurs institutionnels tels que les régimes de retraite et les fonds souverains pouvaient accéder aux actifs d’infrastructure : ils le faisaient par le biais d’importants investissements privés, dans le cadre desquels le capital était bloqué pendant de longues périodes.

Toutefois, les investisseurs individuels bénéficient d’un accès croissant à ces actifs, notamment via les actions d’entreprises d’infrastructures cotées en bourse. C’est ce que l’on appelle les infrastructures cotées.

Les investissements cotés offrent généralement une liquidité nettement supérieure et peuvent également offrir aux investisseurs un degré élevé de diversification.

Vous pouvez avoir accès à un large éventail de sociétés d'infrastructure cotées en bourse en investissant dans un fonds, qui combine les participations dans un certain nombre de sociétés en un seul investissement. 



Exemples d'entreprises où nous investissons

American Tower

Classe d'infrastructure : Évolutif
Secteur de l'infrastructure : Communication 

  • Possède, exploite et développe des tours de communication sans fil et de diffusion dans le monde entier.
  • Soutient la pénétration croissante des technologies sans fil et l’utilisation accrue des données mobiles induites par l’essor de l’économie numérique.
  • Exploite près de 43 000 tours de transmission sans fil aux États-Unis, 76 000 en Inde et 65 000 dans le reste du monde.

Equinix

Classe d'infrastructure : Évolutif
Secteur de l'infrastructure : Communication 

  • L’entreprise déploie ses activités dans le monde entier, s’appuyant sur l’usage et la dépendance croissante de la société à l’égard des données.
  • Possède et exploite 229 centres de données qui soutiennent près de 10 000 entreprises à travers le monde, dont notamment Amazon, Microsoft et Salesforce.

Naturgy

Classe d'infrastructure : Économique
Secteur de l'infrastructure : Services

  • Entreprise de distribution de gaz naturel liquéfié (GNL) et d’électricité à l’échelle mondiale.
  • La demande de GNL augmente partout dans le monde du fait que le gaz est perçu comme une source d’énergie moins polluante que le charbon et le pétrole.
  • La stratégie de l’entreprise privilégie les économies émergentes où le risque est faible – notamment l’Amérique latine – et se trouve ainsi bien positionnée pour tirer avantage de la croissance de la demande de GNL et d’électricité dans ces régions.

Ørsted

Classe d'infrastructure : Économique
Secteur de l'infrastructure : Services

  • Leader mondial du secteur de l’éolien en mer, la forme de production d’énergie renouvelable qui connaît la croissance la plus forte au monde.
  • A construit davantage de parcs éoliens en mer que toute autre société dans le monde.
  • Exploite 26 parcs éoliens offshore en Europe (Danemark, UK, Allemagne), Amérique du Nord (US) et Asie (Taiwan).

Transurban

Classe d'infrastructure : Économique
Secteur de l'infrastructure : Transport

  • Possède et exploite des réseaux routiers à péage en Australie et aux États-Unis.
  • Bénéficie de la forte augmentation du trafic dans les villes où elle exerce ses activités, de projets de croissance significative sur ses marchés de base, d’une tarification indexée sur l’inflation dans certains segments et de possibilités de tarification dynamique ailleurs.

M&G gère 40,3 milliards d’euros dans les infrastructures*

*A fin décembre 2020


Pourquoi M&G ?

Une approche différenciée et diversifiée

Des investissements au-delà de l’univers traditionnel des infrastructures économiques et une diversification dans les infrastructures sociales et évolutives, avec l'évaluation des considérations environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) intégrée dans le processus d'investissement

Des revenus croissants


Un fonds de forte conviction investissant dans 40-50 entreprises à même d’accroître durablement leurs dividendes sur le long terme, souvent adossés à des revenus indexés sur l'inflation

Une moindre volatilité


Les infrastructures cotées offrent potentiellement un rendement des dividendes plus élevé et une moindre volatilité que les actions internationales